Déontologie de la presse, progrès ou régression ?

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Email this to someonePrint this page

Telle est la question sur laquelle se penchera l’Observatoire des médias de l’université permanente le 22 janvier prochain en compagnie de l’ex-journaliste Yves Agnès.

Les constats ou les interrogations sont nombreux : la dramatisation de l’actualité ; une confiance limitée  entre le public et les médias ; l’effacement accéléré et continu des frontières entre vie publique et vie privée, les frontières incertaines entre information, communication, publicité et partenariat ; le rôle croissant d’Internet et des réseaux sociaux ; les limites du photojournalisme ; la prégnance de stéréotypes… il ne manque d’instances ou d’organismes pour appeler l’attention sur toutes ces questions :  CSA,  médiateurs de presse, les instances comme l’APCP (Association pour la Préfiguration d’un Conseil de presse), les assises du journalisme.

De part son expérience et ses responsabilités, Yves Agnès apportera un éclairage pertinent sur toutes les questions relatives à la déontologie de la presse.

 


 


yves-agnesJournaliste retraité, Yves Agnès a été
chef de rédaction à Ouest France, rédacteur en chef au Monde, directeur général du Centre de formation et de perfectionnement des journalistes (CFPJ). Enseignant et consultant, spécialiste des questions d’éducation. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages sur le journalisme et les médias, notamment Manuel de journalisme (La Découverte, 2002 et 2008) Il préside depuis sa création en 2006, l’Association pour la Préfiguration d’un Conseil de presse (APCP).

 

 

 

Pratique

Vendredi 22 janvier 2016 de 14h30 à 16h au CCO place Bretagne à Nantes.

Accès 8 € pour les personnes non abonnées à l’Observatoire des médias ou au CCO.