Clap de fin pour Terra Eco qui abandonne son projet de relance

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Email this to someonePrint this page

“Malgré la mobilisation des lecteurs, l’intégralité des conditions de relance du média ne sont hélas pas réunies”, informe Terra Eco sur son site internet le 7 mars 2017. L’équipe fondatrice de la nouvelle formule du magazine environnemental a donc décidé de mettre fin à son projet de relance. 

Après avoir fermé au printemps 2016, le journal nantais prenait un nouveau départ avec l’association des Amis de Terra eco qui avait obtenu le feu vert du tribunal de commerce de Nantes pour reprendre le média. Une campagne de pré-abonnement avait ensuite été lancée en janvier dernier via la plateforme Zeste. Objectif ? Récolter 100 000 euros pour financer le site Internet et le magazine semestriel. C’est finalement 63 615 € de promesses de dons qui ont été collectés. Pas assez. D’autant que “les autres conditions requises et sine qua non pour le lancement définitif du média n’ont pas été réunies dans les délais que nous nous étions fixés”, expliquent les anciens rédacteurs.

“L’équipe fondatrice du nouveau Terra eco, plutôt que d’embarquer ses néo-abonnés et ses anciens lecteurs dans une aventure trop incertaine, a pris acte de ces difficultés et choisit aujourd’hui d’interrompre le projet de relance du média sous sa forme actuelle”, conclut-elle.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *