Un nouveau magazine « Vraiment » différent

Après l’équipe d’Ebdo, venue présenter son projet éditorial à Nantes, c’est au tour d’un nouvel hebdomadaire, appelé « Vraiment », d’être venu à la rencontre des lecteurs nantais lundi 12 mars 2018. Le Club de la Presse Nantes Atlantique faisait partie des invités.

Créer de toutes pièces un hebdomadaire qui ne ressemble à aucun autre : pas d’actualité chaude, des sujets fouillés et originaux, pas de parti pris politique. Voilà le pari « vraiment » osé des fondateurs de ce magazine 100% papier, dont le premier numéro sort le 21 mars en kiosque (4,50 euros). On peut déjà se faire une idée du projet éditorial du magazine avec son numéro zéro, distribué dans 18 points de vente en France, dont Nantes, où les ventes ont plutôt bien fonctionné.

Au menu : la disparition des espèces dans les habitudes de paiement des Français, les Américains accrocs aux tests ADN, la révolution manquée de la police tunisienne ou encore les citadins adeptes des roues et autres skates électriques.

Une programmation volontairement éclectique, avec des rubriques originales, comme le « Zinc Tank », qui fait débattre un lecteur avec un expert au comptoir d’un café. Pour la petite histoire, le magazine a failli s’appeler « De Facto » ou même « Basilic » mais le mot « Vraiment » s’est rapidement imposé aux fondateurs (Jules Lavie, ancien de France Info, Julien Mendez et Julie Morel).

 

Des sujets anglés

Si le magazine bénéficie du soutien d’investisseurs privés pour son lancement, il mise sur les recettes publicitaires (20%) mais surtout sur l’achat en kiosque ou l’abonnement pour pérenniser son modèle économique. D’où une politique très active en direction du lectorat dont les abonnés fondateurs ont été largement consultés.

Ce qu’ils demandent à cet hebdo ? Surprendre et traiter de sujets originaux et lointains, la moitié d’entre eux jugeant que la presse « manque de profondeur, de pédagogie et de recul ». Pour relever ces exigences, le magazine Vraiment est ouvert aux propositions de piges, à condition que les sujets soient « anglés » et « pas encore vus ailleurs ».

Le Club de la Presse de Nantes Atlantique, qui salue le vent nouveau flottant sur les hebdomadaires en France, qu’ils soient sur le papier ou sur le web, souhaite un « vraiment » bon départ à cette équipe enthousiaste…

 


Site : www.vrmt.fr

#VRMT

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *