[COMMUNIQUÉ DE PRESSE] Les journalistes ne sont pas des auxiliaires de communication !

Les demandes de relecture des articles des journalistes avant leur parution sont de plus en plus fréquentes, en particulier dans le secteur économique. Mais voilà qu’une entreprise locale (dont nous taisons le nom, par égard pour son service de communication) va encore plus loin.

Elle demande à chaque journaliste sollicitant une interview de signer une attestation sur l’honneur, certifiant demander la validation écrite de la “totalité de la parution (article, photos, page de couverture, titre…) via un BAT complet avant la parution du journal papier et/ou diffusion de l’article numérique”.

Une telle pratique est totalement inacceptable et contraire à la liberté de la presse. Nous invitons les journalistes confrontés à de telles demandes à les refuser catégoriquement.

Les journalistes sont là pour trouver l’information, la vérifier, la hiérarchiser, la décrypter. Pas pour faire de la publicité ou de la communication.

Le Club de la Presse Nantes Atlantique